×

Select global Site Language
Deutschland & Global Deutsch | English | Español | Français
UK English
USA English
中华人民共和国China 中國 | English
South Africa English
France Français
India English
América Latina Español
Middle East English
Produits notés
Contact
Vous avez des questions ? Volontiers !
Toiles tissées pour l’industrie:
industrialmesh@gkd.de

Bandes de process:
processbelts@gkd.de

Mailles pour l'architecture:
metalfabrics@gkd.de

Ou bien utilisez notre:
formulaire de contact

Études de cas

Il fait briller la créativité artistique

MEDIAMESH® met en scène les réalisations artistiques du Cleveland Institute of Art

À Cleveland, l’endroit où était jadis construite l’une des voitures les plus vendues au monde, la Ford T, surnommée Tin Lizzie, l’école supérieure d’art et de design de renommée internationale, le Cleveland Institute of Art (CIA), a regroupé sur un seul site ses départements dispersés dans toute la ville. Après d’importants travaux de rénovation et de construction qui se sont déroulés en deux phases, le CIA est devenu l’une des dix écoles d’art et de design les plus belles d’Amérique. GKD – GEBR. KUFFERATH AG, leader mondial de la maille métallique pour l’architecture et le design intérieur, y a contribué. Car l’emblème visible de loin du CIA est un grand écran transparent de 150 m2 en MEDIAMESH®. Il met en scène par des images fixes et animées les travaux des étudiants, qui illustrent la mission de leur école : Apprendre – Créer – Inspirer.

L’Ohio est le berceau de visionnaires célèbres. C’est dans cet État du centre-est des États-Unis que sont nés les frères Wright, pionniers de l’aviation, et Neil Armstrong, le premier homme à avoir marché sur la lune. Thomas Alva Edison, l’inventeur de l’ampoule électrique, est un autre personnage célèbre natif de l’Ohio. N’oublions pas de mentionner Clark Gable, Steven Spielberg et sept présidents des États-Unis au total, qui ont commencé leur carrière dans l’Ohio. C’est également dans l’Ohio, à Cleveland, que se trouve l’une des écoles supérieures d’art et de design les plus réputées des États-Unis : fondée en 1882 sous le nom de Western Reserve School of Design, une école de design pour les filles, elle a été rebaptisée en 1949 Cleveland Institute of Art. En 1956, l’école s’est installée dans un bâtiment neuf sur l’East Boulevard, en face de l’actuel musée des beaux-arts, auquel elle donna le nom du président de l’université de l’époque, George Gund. En 1981, dans la foulée de son extension, le CIA a créé une dépendance dans l’usine de montage construite par Ford sur l’Euclid Avenue, un lieu on ne peut plus symbolique pour les futurs designers industriels. L’ancienne usine de montage abriterait désormais le Centre Joseph McCullough pour les arts visuels.

Le concept : l’architecture au service du bien-être
La rénovation de ce bâtiment qui avait pris bien des rides a été le point de départ en 2010 d’une restructuration complète. Le CIA a décidé de regrouper les unités d’enseignement dispersées dans la ville depuis plus d’un quart de siècle sur le site où le constructeur automobile montait jadis sa Ford T. La première pierre du nouveau bâtiment dessiné par les architectes de Stantec, baptisé George Gund II, qui forme maintenant une unité avec le bâtiment McCullough, a été posée en 2013. En 18 mois seulement, un bâtiment de quatre étages inspiré de l’architecture de l’usine historique subtilement revisitée à la manière contemporaine, a été édifié sur une superficie de 7 340 m2. Avec son achèvement, le CIA réalise son souhait le plus cher : One Campus, un seul campus. Le principal trait d’union entre le vieux bâtiment et le nouveau est l’atrium Jack, Joseph and Morton Mandel baigné de lumière, qui est devenu un lieu d’échanges, de détente et d’activités festives, où règne une agréable animation. Le nouveau bâtiment, qui a coûté 65,5 millions de dollars, abrite également le Peter B. Lewis Theater, la cinémathèque du Cleveland Institute of Art, connue dans tous les États-Unis. Sous son toit, avec deux galeries, un café, l’administration de l’école et l’American Greetings Welcome Center, la culture et l’art ne font qu’un. Des salles de cours et des ateliers ultramodernes offrent aux étudiants des conditions optimales pour apprendre et s’exercer. Des espaces ouverts, une excellente acoustique et une utilisation de la lumière aussi efficace que flexible caractérisent le concept qui met l’architecture au service du bien-être.

Des ambassadeurs culturels durables
Même si la certification LEED n’a pas été demandée, la conception du bâtiment s’oriente sur ses critères exigeants quant au choix des matériaux, aux ressources, à l’efficacité énergétique, à la qualité des espaces intérieurs, des innovations et du design. Une toiture végétalisée de plus de 250 m2, plus de 300 panneaux solaires et un éclairage naturel par des fenêtres à croisillons de la hauteur d’un étage sur les quatre étages contribuent au bien-être des occupants et à l’écologie du bâtiment. Des critères fonctionnels, auxquels devait également satisfaire l’écran MEDIAMESH® de la façade ouest. L’écran transparent en maille métallique avec des barres de LED intégrées laisse largement pénétrer la lumière du jour à l’intérieur et permet de voir ce qui se passe à l’extérieur. Peu gourmand en énergie, le système ne demande en outre pratiquement pas d’entretien et son design sobre répond aux grandes exigences d’esthétique du maître d’ouvrage et des architectes. Sa construction filigrane se subordonne au langage minimaliste du design de la façade, tout en contribuant à lui conférer un caractère unique. L’écran d’une grande intensité lumineuse est constitué de quatre panneaux – de 4 x 9,3 mètres chacun – et sert jour et nuit de plate-forme de présentation des travaux des étudiants. Des performances incomparables, qui auraient certainement aussi fait la joie de Thomas Alva Edison : 71 680 pixels garantissent la projection d’excellente qualité de dessins, de photos ou encore de vidéos sur cet écran de 150 m2. Pour Grafton J. Nunes, président du Cleveland Institute of Art, cet écran est représentatif de l’énergie nouvelle de l’école et un moyen de communication entre les étudiants et le public. Convaincu par les installations en MEDIAMESH® du Port Authority Bus Terminal à New York et de l’American Airlines Arena à Miami, il a voulu installer ce système aussi sur la façade du CIA. À la différence de ces lieux très fréquentés, l’écran MEDIAMESH® du CIA ne sert cependant pas de support pour des réclames commerciales, mais pour la promotion de la culture et la créativité de l’école, véhiculée par les images inspiratrices qui y sont projetées.

Autres sujets

×

Veuillez vous connecter pour voir des contenus supplémentaires

Si vous n'avez pas encore d'accès au GKD-InfoCenter, veuillez ouvrir un compte utilisateur. En raison du nouveau site Internet, nous prions les clients ayant déjà un compte de se réinscrire ici.

S'inscrire
Vous avez oublié votre mot de passe ?